L'inertie thermique des isolants naturels - Soltis

L’inertie thermique des isolants naturels

L’inertie thermique est la capacité d’un corps, matériaux (par exemple les murs), à stocker de la chaleur, elle est caractérisée par la capacité thermique. L’objectif de l’inertie thermique d’une paroi opaque est de restituer la chaleur ou la fraîcheur stockée en décalage avec les variations thermiques en dehors et dans le bâtiment. C’est donc une façon d’utiliser l’énergie thermique plus efficiente.
Ainsi, plus un matériau sera à forte inertie thermique et plus la maison mettra de temps à se réchauffer ou à se refroidir. La vitesse de stockage ou déstockage de la chaleur est déterminée par deux autres grandeurs que sont la diffusivité et l’effusivité.

Par exemple : Des matériaux dits à forte inertie thermique sont le béton, la pierre, la brique, la terre crue, la brique de terre crue. (Par exemple notre béton de terre)

Une forte inertie thermique est très intéressante lors des saisons froides pour conserver la chaleur mais cela demandera plus de temps à la maison de se chauffer ou de se refroidir. (exemple généraliste qui concerne les système de chauffage par radiateurs, mais ne concerne pas les systèmes de chauffage par air pulsé, ventilo-convecteurs ou distribution d’air chaud…)

btc argilusConclusion, la clé d’une maison bien isolée est donc dans l’optimisation de l’inertie
thermique : les plafonds et planchers devront posséder une inertie forte. Les maisons qui sont peu habitées ou qui demandent à être chauffées rapidement le matin (bureaux) doivent donc posséder une inertie faible. (ou changer de système de chauffage)

(source: Ecobati)

Ajouter un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *